La vie à Djibouti

samedi 15 mars 2014

Il y a eu l'Algérie.

Pendant 1 an et demi, pour le travail de mon mari. De longues journées, pendant de long mois, à ne rien faire ou presque, juste à attendre.

Attendre l'heure pour aller au marcher. Attendre la fin de la prière pour sortir. Attendre qu'il rentre manger. Attendre les week-end pour être moins seule, avec lui. Attendre ses congés pour passer un peu de temps en France. Bref... J'ai beaucoup attendu. La vie n'était pas très facile, le regard des gens sur une femme étrangère, française en plus ! En Algérie, il n'est pas bon d'être français partout, et si en plus tu es Athée, laisse tomber et caches-toi !

Mais tout ça, c'est terminé.



Maintenant, il y a Djibouti !

Déjà, par rapport à l'Algérie, j'ai une Mini Puce (3 mois et demi) qui occupe bien mes journée. J'ai aussi découvert, entre temps, la couture ! Et puis, ici je peux sortir quand je veux, habillée comme je veux, parler à qui je veux, aller où je veux, sans problème ! Les gens sont accueillant, gentils, serviable ! La ville est belle, même si la pauvreté est partout. La pauvreté... Pire qu'en Algérie. Et c'est dur de voir comment eux ils survivent et comment nous, nous vivons... Ya un fossé, que dis-je un ravin, un grand Canyon même, entre ces deux Mondes, entre eux et nous. Et ça fait de la peine. On se sent bien con après de se plaindre en France pour des payes minimes, des soucis de grève de train, de métro... Quand tu sais qu'eux ils n'ont rien, ils vivent dans des cahutes de tôles, sans eau potable ni électricité, ils boivent de l'eau salé, ils mangent une fois par jour, ils dorment à même le sol. Ils meurent jeunes... Bref. Je ne vais pas non plus m'étendre trop sur ce sujet, ici c'est le Tiers Monde, c'est comme ça, vous savez tous comment c'est.

Ya aussi le climat ! 30° l'hiver, 50° l'été... Et la nuit, pareil, on ne perd que quelques degrés, pour le confort... Des clims dans les chambres, des ventilos accrochés à tous les plafonds... Des douches froides chaque matin, parce que ça aide mais aussi parce qu'on n'a pas l'eau chaude !

Le week-end ici c'est du jeudi midi au vendredi soir. Mais mon mari ne prend que le vendredi, et on en profite parfois pour se balader. La première fois, nous sommes allés au Lac Assal, un immense lac salé où il fait bien 20 degré de plus que partout ailleurs... Un paysage magnifique ! Presque irréel ! Il se situe à 2 heures de Djibouti, et sur la fin du trajet, on est bien contente d'avoir un 4x4 car les routes sont dans un sale état !!! On a fait du rodéo ! :)



(cliquez sur les photos pour les voir en plus grand)


Et vendredi dernier, nous sommes allés à l'hôtel Kempiski, un hôtel de luxe situé pas très loin de chez nous. Un vrai lieu de détente avec plage privé, deux piscines, un bar, une salle de sport... Bon faut payer, et c'est cher ! Mais ça change, ça fait du bien, de temps en temps c'est agréable.


Le paysage est vraiment beau ! Vraiment, le point faible de ce pays, c'est vraiment le climat... Parce que sinon, j'adore !

4 commentaires :

  1. Coucou, je viens visiter un peu ton blog ;)
    Je ne pourrai pas supporter une chaleur pareille moi !!! Mais les paysages sont magnifiques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Addy de ton passage ici ! Et oui il fait chaud mais...pas le choix alors à défaut de pouvoir supporter, on se colle sous la clim la plus proche !

      Supprimer
  2. Coucou,
    Voila j'ai trouve les photos! Mince en les voyant cela me manque encore plus et puis il fait trop froid en ce moment. A part les moustiques et l'eau froide a la douche le matin, l'hiver a Djibouti c'est top!!
    Merci pour ces jolis souvenirs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Stéphanie ! Oui l'hiver c'est dur à cause des moustiques ! Là ils sont bien revenus depuis trois semaines, et c'est atroce, y'en a partout ! Par contre, pour l'eau froide, l'hiver dernier j'en ai souffert mais cette année nous avons un chauffe-eau, et ouuuh comme c'est bon un peu de confort pour la douche du matin !

      Supprimer