Week-end en Éthiopie avec Bébé - Jour 3 & 4

dimanche 26 octobre 2014

Non, je ne vous ai pas oublié mes P'tits Loups ! Je continue le récit de nos aventures en Éthiopie !

Si vous avez loupé le début, pensez à lire les détails du JOUR 1 et du JOUR 2.




• Jour 3 - Dimanche

Ce jour là commence mal ! J'ai une sorte de gastro, que je soupçonne plutôt être une Tourista. Ça arrive souvent en Afrique, ça m'arrive d'ailleurs régulièrement encore à Djibouti. Ce n'est pas inquiétant, juste très embêtant. Nous traînons donc tous les trois dans notre chambre ce matin là.

Le midi nous changeons d'hôtel pour en tester un autre. C'était prévu à l'avance mais finalement nous regrettons, car le premier était vraiment top ! Après avoir mangé dans le nouvel hôtel, je vais mieux, donc nous décidons d'aller nous promener. L'hôtel propose des taxi "mini bus" au nombre d'heure que nous voulons, donc nous en profitons.

Et ma puce se permet une petite pause pendant le trajet...

Elle devient adepte des micro-sieste !
Nous nous rendons à l'église orthodoxe Sainte Trinité.



Je laisse parler les images, parce qu'elles se suffisent à elles-mêmes tellement cette église est magnifique.



Nous avons été très étonné par les couleurs, les moulures au plafond et aux murs, et les peintures décoratrices. Tout étaient magnifique, et tellement différent des églises dont nous avons l'habitude.


Il y a aussi les nombreux vitraux de chaque côté de l'église. Tous très colorés, un vrai plaisir. Il raconte l'histoire de la religion orthodoxe, bien sûr, et ils sont tellement bien fait qu'on se laisse facilement porté.


Après avoir terminé notre visite de l'Eglise Sainte Trinité, nous reprenons notre mini bus pour aller voir l'Eglise Saint Georges.

Eglise orthodoxe Saint Georges
Nous n'avons malheureusement pas pu visiter cette église, un mariage avait lieu à l'intérieur ce jour là. Dommage, parce qu'il parait qu'elle est magnifique et nous n'avons pas eu l'occasion d'y repasser après.

Après une petite pause sur un banc en face de cette église, nous repartons. Direction, cette fois, un petit zoo dont on nous a parlé. En fait, c'est un tout petit zoo, plutôt un parc, avec au centre des cages assez minuscules mais avec de grands animaux ! Des lions & des lionnes, des tigres, des singes de toutes tailles & de toutes races. Des oiseaux à long becs. Mais surtout, beaucoup beaucoup de gens ! Ce doit être la sortie du dimanche à Addis je pense !

Nous n'avons d'ailleurs pas pu prendre de photo, il y avait trop de monde et le risque de vol était trop important. En plus, l'attraction principal fut...notre fille ! Avec sa peau blanche comme la neige, ses cheveux roux, les éthiopien furent attiré par elle comme par un aimant ! Nous ne pouvions pas faire un pas sans que l'on nous accoste pour nous parler, toucher ses cheveux, la regarder... Au début, nous fument déstabiliser par cet engouement. Et puis, n'ayant d'autres choix, nous avons fait avec, en écourtant un peu notre balade. 

C'est sûr, les cheveux roux, en Afrique, ce n'est pas banal... Déjà, à Djibouti, j'ai croisé ce genre de comportement vis à vis de ma Doudou. Mais il n'y a pas d'endroit avec autant de monde réunit. Ce fut donc une première là-bas au zoo ! Ma puce n'a pas pleuré, elle s'est laissé toucher, câliner, tripoter.

J'ai ensuite désinfecté ma bébé de haut en bas dans la voiture !

Épuisé par cette après-midi de promenade, nous rentrons à l'hôtel pour un repos bien mérité !


• Jour 4 - lundi

Dernier jour, nous y voilà ! Le matin nous nous levons tôt. Il faut fermer les valises, ramasser tout ce qui traîne. Et nous voulons aller faire un tour dans une galerie marchande avant notre départ !

"Mall" sur plusieurs étages
Nous nous rendons donc en taxi dans un "Mall" comme ils disent ici. Il y a 4 étages, remplis de boutiques pour tous les goûts. Un petit supermarché au sous-sol. Puis des boutiques de vêtements, de chaussures, d'informatiques, de cosmétiques & parfums, de jouets...

N'ayant pas tout ça à Djibouti, j'en profite pour acheter deux paires de chaussures pour ma puce, une robe typique et un ensemble de tapis de sol en forme de puzzle ! La place restreinte dans notre bagage ne nous permet pas d'en acheter davantage.

Elle veut payer la note !

Nous nous posons ensuite dans un café. Puis c'est le retour à l'hôtel. Nous mangeons sur place, fermons nos valises, et le taxi mini-bus nous ramène à l'aéroport, direction "chez nous" à Djibouti !

Dernier regard sur la campagne verdoyante éthiopienne.

Nous repartons avec des paysages verdoyants dans la tête, le corps remplit de fraîcheur, le cœur apaisé, et l'esprit plein de chouettes souvenirs ! Et surtout, la certitude que nous reviendrons dans ce beau pays !

***

• Nos astuces

Pour que ce voyage soit agréable & bien organisé, avec notre petite Baby, nous avions bien préparé ce voyage, sans trop se prendre la tête non plus.

Voici les grandes lignes :

• Nous avons pris un gros sac à roulette pour trois, et un sac à dos chacun mon mari & moi.

Tous les repas étaient prévu à l'avance dans une poche en tissu glissée dans notre sac à roulettes. Pas de petits pots maison, la chaîne du froid n'était pas respectée. Que des petits pots de supermarché, sans oublié les desserts lactés pouvant tenir hors du frigo, la boîte de lait en poudre, deux biberons, deux cuillères, et 6 bavoirs. La Blédine pour le matin & pour le soir étaient mise dans deux petits pots en plastique Avent (un sucré, l'autre salé). J'avais compté les dosettes et marqué sur les pots les doses à respecter pour chaque biberon.

• Pour les trajets en avion, tout le nécessaire pour ma puce était dans un seul sac à dos. Plusieurs couches, la nourriture, quelques jouets, une tenue complète de rechange, un biberon d'eau, deux tétines, et le doudou. Ainsi qu'une couverture car dans les avions il fait froid.

• Nous avions réservé nos hôtels à l'avance, en nous renseignant bien à l'avance sur les services disponibles sur place, lit bébé ou pas, ... Nous avons choisis l'Harmony Hôtel et le Tizeze Hôtel, situés à Addis Abeba.

Nos sorties & visites n'étaient pas prévues, afin de nous laisser la liberté de faire selon nos envies et surtout selon la fatigue de notre puce. Nous avons organisé tout cela directement sur place.

• Niveau rythme de ma Baby, nous avons été plus souple. Les siestes, c'était quand elle voulait, et quand elle pouvait surtout. Le soir elle se couchait plus tard bien sûr, donc dormait plus le matin. Elle a facilement adapté son rythme à ce séjour, et nous le notre au sien. Elle a beaucoup dormit dans le porte-bébé, en taxi, dans la poussette.

• Nous n'avions pas prit notre poussette habituelle, trop grosse, pas pratique. Nous avions acheté une petite poussette canne pour l'occasion. Mais nous avons surtout utilisé le porte-bébé.

• Et l'astuce la plus importante : profiter sans  se stresser 

Si vous avez des questions, j'y réponds avec plaisir.

***


2 commentaires :

  1. Sympa ce petit sejour en famille, bon à part pour la tourista hihi. Quand on vivait au Nigeria les gens aussi aimaient passer leur mains dans les cheveux de ma fille, a la fin ca m'enervait vraiment... et pas facile de reagir sans vexer les gens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Fafa !
      Et oui, ce n'est pas évident de repousser poliment les mains baladeuses... Dans ce petit zoo, nous nous sommes vite aperçus que nous étions les seuls "blancs" du coup, par soucis de sécurité, et parce qu'on ne sait jamais, on a préféré laissé faire. Nous avons parlé avec chacun, c'était sympa aussi. Heureusement ils ne pouvaient pas la prendre dans leurs bras vu qu'elle était bien harnaché dans le porte-bébé. Nous avons écourté notre balade, voilà tout ;-)

      Supprimer