Un éléphant et des chaussons

jeudi 22 janvier 2015

SONY DSCJe continue à vous montrer les petites choses cousues pour Noël !

Cette fois, ce n’est pas un cadeau de naissance, le petit bout à qui j’ai voulu faire plaisir c’est le cousin de ma Doudou. Il a trois mois de moins qu’elle, et ça c’est la classe ! J’ai hâte de les voir grandir ensemble, à se suivre ainsi. Même si la distance fait qu’on ne peut se voir trop souvent.

Je n’ai pas l’habitude de coudre pour un petit boy, mais justement c’était vraiment motivant ! Et j’espère pouvoir recommencer très vite.

J’ai choisit de faire deux valeurs sûres, déjà cousu pour ma Doudou, comme ça, pas de risque de me louper !

Les coulisses du bonheur d'être parents

mardi 20 janvier 2015

SONY DSCQuand on est sur le point de devenir parents, on ne sait pas du tout dans quoi on s’embarque. On sait juste tout ce qu’on a pu entendre, ou lire, sur le sujet. Et les parents, le bien souvent, ne retiennent que le positif de cette aventure. Je suis d’accord avec cette façon de faire mais…et si, une fois dedans, ce n’est pas comme on nous a dit ?

Les parents, au bout de quelques mois après la naissance du petit miracle, répètent que ce n’est que du bonheur, de la joie en barre. On avoue la fatigue, mais on oublie. C’est ça, parce que c’est vrai que c’est magique. Alors, on oublie ce qui fut vraiment dur. Les débuts chaotiques, les nuits blanches, les douleurs, les doutes, … On oublie, pour se raccrocher au meilleur.

Mais aujourd’hui, j’ai envie de présenter la chose telle qu’elle est. Ou plutôt, telle que moi je l’ai vécu. Parce que j’ai envie de dire le négatif comme le positif. Parce que dire l’inverse, ce serait comme un peu cacher la vérité au futures jeunes parents.

Petits cadeaux pour deux futures poupées

lundi 19 janvier 2015

Mon mari, l'Homme, l'Unique, fait partie d'un groupe d'amis tous très proches les uns des autres. Et encore, proche n'est pas un mot assez fort. 

Certains se sont rencontrés en maternelle. D'autres c'était plutôt en primaire, ou au collège. Ils ont fêté presque tous leurs anniversaires ensemble. Ça doit faire une bonne dizaine d'année que le jour de l'an est entre eux aussi. 

Bref, ils se connaissent depuis tellement longtemps que le mot "amis" lui non plus n'est pas assez fort. Ils sont une famille. Une vraie famille, sur qui nous pouvons compter. Je les ai connu il y a presque 7 ans, au début de mon histoire avec l'Homme. J'ai réussit à m'intégrer, ce qui n'est pas toujours chose aisée dans un groupe aussi soudé que celui là. Ils m'ont accepté comme une des leurs.

Notre Doudou fut le premier bébé du groupe. Elle a donc hérité de tout un panel de Tonton et Tata, tous aussi gaga les uns que les autres. 

Et, si je vous parle d'eux aujourd'hui c'est, déjà, parce qu'ils me manquent. Et, ensuite, parce que deux nouveaux bébés vont agrandir bientôt cette belle famille. Deux petites poupées qui sont prévues presqu'à la même date, par le hasard des choses, fin janvier. 

Et pour leur souhaite la bienvenue, j'ai tenu à leur coudre quelques petites choses...

Quelques nouvelles de ma Doudou

samedi 17 janvier 2015

J'ai un peu de mal à reprendre le fil du blog. 

A parler couture, projet, vie de tous les jours. Les derniers événements m'ont choqué, comme la plupart d'entres nous. Le Monde a été mit sur pause quelques jours. Mais je ne retrouve pas le mode lecture. 

Comment on avance, après ça ?
Que doit-on faire, après ça ? 
De quoi pouvons nous parler, après ça ? 
La futilité a-t-elle encore sa place, après ça ?

Je ne sais pas trop. J'ai pourtant pas mal de choses à vous dire. J'ai nos vacances à vous raconter. Mes différentes coutures pour les cadeaux de Noël & de naissance à vous présenter. Des tas d'articles en brouillon dans ma tête. Mais rien ne vient.

Alors, le mieux, pour re-commencer à "vivre", c'est de vous parler d'Elle. Parler d'Elle, ça, je sais faire. Et ça me fait toujours du bien, ça pourrait me guérir de tout, c'est sûr.