♥ 15 mois ♥

mercredi 25 février 2015

Aujourd'hui, ma Doudou a 15 mois. 


* Elle marche parfaitement, avec les bras bien en arrière pour aller plus vite.

* Elle devient une vraie chipie, à tester nos limites et à faire quelques caprices.

* Elle grimpe sur le canapé, allume la télévision et se prélasse devant, en sirotant son biberon d'eau.

* Elle tente de communiquer ! Un Té pour Tien, un Dé pour Donne, un Boum pour le ballon, un Waa pour le chien. 

* Elle nous fait 10 mille câlins par jour, 50 mille bisous aussi.

* Elle a fait son premier carnaval, déguisée en coccinelle, c'était la plus belle !

* Elle prend ses crayons et du papier et "dessine" seule à même le sol

* Elle mesure 77 cm pour 9.380 kilos.

* Elle a eu la gastro, la roséole, subit une attaque de puces des sable, une 7ème dent et elle serait même intolérante au gluten.

* Mais elle est toujours la Doudou de bonne humeur et joyeuse que j'aime.

* Et elle grandit trop vite...



La plus belle des coccinelles

vendredi 20 février 2015


A Djibouti aussi, on fait le carnaval ! 

A la garderie de ma Doudou, c'était le 11 février. J'ai été prévenue assez tard car la Doudou étant beaucoup malade ces derniers temps, elle a loupé pas mal de jours de garderie. 

Mais, ni une, ni deux, à peine prévenue de la date, l'idée a germé dans a tête du papa et j'ai activé ma machine à coudre.

Il voulait une coccinelle. Je voulais un tutu. Y'avait du tissu rouge & noir en boutique. Parfait !

Un an à Djibouti

lundi 16 février 2015

Le 16 février 2014, après 07h00 de vol, mon avion atterri sur le sol djiboutien. Il est environ 07h30 du matin, heure locale.

Je viens de passer 3 semaines à organiser notre déménagement en France, seule, avec un bébé, mignon et roux, de 2 mois. Je ne sais pas encore comment j'ai réussit. Emballer, faire des cartons, trier ce qui doit être jeté. Mettre le plus urgent en cantine pour l'avion. Mettre de côté le reste pour la caisse en bateau, qui arrivera donc plus tard. Essayer de visualiser tout ça par rapport à l'âge de la Doudou, le bébé roux, hein. Tout en lavant du linge de bébé, en changeant des couches, en alternant entre le sein et le biberon, en berçant des heures un petit bébé qui a grandement besoin de moi. Seule. Paniquer, stresser, perdre espoir. Retrouver espoir, en faisant des cartons entre 02h et 05h du matin parce qu'au final, c'est plus simple.

Bref, il y a un an, ce 16 février, je suis épuisée, cassée, vidée de toute énergie. Et aussi, je suis chargée comme un âne. Un sac à dos plein à craquer, un sac à langer dans le même état. Un manteau d'hiver qui m'encombre et ne me servira plus pendant un moment. Un bébé en porte-bébé contre mon ventre. Et deux valises qui m'attendent en soute.

Et j'atterris enfin à Djibouti.