Comment c'était avant Elle ?

dimanche 19 avril 2015

Il n’y a encore pas si longtemps, j’avais toujours une pile de 3 livres sur ma table de nuit. Des romans, des thrillers, un ou deux bouquins avec des vampires ou des loups-garous, un peu de magie. Il étaient tous entamés et je les enchaînais comme des petits pains. Il y avait aussi, parfois, un magazine sur la photographie. Quelques bijoux en vrac, un parfum.

Maintenant, sur ma table de nuit, j’ai un énorme bouquin sur “Comment élever son enfant”. En fait, j’en ai même deux. J’ai toujours un roman, mais ça fait tellement longtemps que je ne l’ai pas ouvert qu’il est recouvert de poussière. Ya encore quelques bijoux, en vrac. Entre une tétine, un doudou et un biberon. J’ai enlevé le parfum, pour risque de chute.

Il n’y a encore pas si longtemps, dans mon salon, il y avait du bazars. Mais du bazars organisé. Des bouquins, des jeux vidéos, un ordinateur en vrac quelques part, sur un bureau ou un canapé. Mais le sol était libre d’accès.

Maintenant, pour circuler dans le salon, il faut être champion du Monde du slalom. Entre les Legos qui pique les pieds, les poupons moelleux, les voitures bruyantes, les anneaux de dentitions baveux… Sur la table du salon trône fièrement une pile impressionnante de bouquins en tout genre. Petit ours brun à la crèche. Ou à la mer, à la montagne, à l’école, … Il est très actif ce petit ours brun. Près de la TV, il y a des œuvres d’art faites à la peinture ou au crayons. On ne sait plus, car les feuilles sont trop chiffonnées à force d’être manipulées par de petites mains pressées. Il y a une chaise haute, entre le canapé et le meuble de la TV. Et aussi, un énorme coffre à jouet, un pousse-pousse Tomy, un petit garage automobile, une maison avec des bonhommes trop mignons, deux chaises enfants, et des milliards de jouets tous plus colorés les uns que les autres.

Il n’y a encore pas si longtemps, sur le rebord de ma baignoire il y a avait un shampoing, deux gel douche fruit de la passion et vanille, quelques soins pour la peau, et un rasoir.

Maintenant, il y a un canard jaune qui couine, 10 Poulpy à ventouse, un bateau qui flotte, plusieurs Sophie la girafe pour le bain, quelques balles, un ballon, un saut de plage,… Et mes produits se retrouvent souvent complètement vidé dans le bain par un bébé.

Il n’y a encore pas si longtemps, chez moi chaque chose avait sa place. Je ne connaissais pas petit ours brun. Je ne glissais pas sur des Legos ou des anneaux de dentition. Je ne devais pas me battre pour garder de la place sur ma table de nuit. Je pouvais laisser traîner mes parfums, mes bijoux, mon ordinateur, mon téléphone, sans crainte. Dans mon lit il y avait toujours un traversin, l’Homme, et moi.

Maintenant, j’envie petit ours brun qui a assez d’argent pour partir à la mer ET à la montagne. Je sais monter un petit train Lego les yeux fermés et bercer un poupon moelleux en chantant une comptine débile. Je glisse chaque matin sur un anneau de dentition. J’apprends à nouveau à dessiner des soleils, des lunes et des étoiles. Je connais par cœur toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et je sais compter jusqu’à 10. Je lis le magazine Famili ou Parents. Je ne mets plus de bijoux sous peine de me les faire piquer. Déjà, j’arrive à sauver mes lunettes.

Et, dans mon lit, il y a toujours un traversin, l’Homme et moi. Et aussi, trois doudous, un biberon vide, un bavoir, deux tétines et un bébé.

Il n’y a encore pas si longtemps, Elle n’existait pas.

Maintenant, je me demande comment je faisais pour vivre sans Elle.

11134163_10205832587789581_1042122805637034976_n

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire